Mots Tordus et Bulles Carrées

C’est beau le rouge (Lucia Zamolo)

« C’est beau, le rouge. Même celui qui revient tous les mois. Et il n’y a aucune raison d’éviter d’en parler ou d’en avoir honte. »

Une petite culotte fleurie tâchée d’un petit cœur rouge, un titre au lettrage fait main et une étiquette rose collée en bas à droite sur la couverture qui annonce la couleur : « Pour briser le tabou des règles ». Il n’en fallait pas moins pour m’intriguer et me lancer dans la lecture de ce court documentaire illustré de Lucia Zamolo, aux éditions de la Martinière. 

Il existait sans doute des ouvrages sur le sujet avant celui-ci mais je n’en avais jamais eu entre les mains. L’originalité de ce petit livre tient en l’association d’informations documentées, souvent scientifiques et historiques. Mais aussi à l’expérience personnelle et au vécu de l’autrice, et surtout à son humour et à sa féminité affirmée.

Tout commence par le récit du premier jour des règles de Julia Zamolo. La scène est hyper réaliste (moiteur, tache rouge, improvisation d’une protection en papier toilette), décalée (toute la famille est réunie dans un café pour fêter les 80 ans de mamie) et inquiétante à la fois :

les premières règles

La graphie est naturelle, comme celle d’un journal intime. Avec ses ratures et ses mots soulignés pour qu’ils témoignent des émotions fortes. 

Les dessins qui accompagnent le texte sont tracés au crayon parfois en noir et blanc pour dire le malaise, dans des dégradés de rouge, évidemment, mais aussi de jaune moutarde. Parce que l’autrice-dessinatrice ne se contente pas de lister les inconvénients d’avoir ses règles mais qu’elle propose aussi des pistes pour mieux vivre cette période parfois douloureuse et déstabilisante.

Quatre grandes parties

Le propos s’organise autour de quatre grandes parties : 

– une description sans fioriture des symptômes pré-menstruels et des menstruations vécues (les boutons, l’hyper-sensibilité et la mauvaise humeur, le bas ventre gonflé…)

– un sottisier historique particulièrement savoureux de quelques réflexions « bien senties » à propos des règles et des femmes durant cette période. Des réflexions d’hommes célèbres (Aristote, Pline l’Ancien…) mais aussi issues de textes fondateurs et de légendes du Moyen Age, jusqu’aux superstitions encore récentes (jusqu’en 1970, les femmes en période de règles ne pouvaient faire de don du sang car on croyait que cela détruisait les globules rouges !)   

– une partie scientifique, clairement schématisée, sur ce que sont les règles et le pourquoi de leur venue (l’utérus qui sourit est particulièrement bien vu).

Enfin savoir à quoi ressemble l’utérus

– et enfin une rubrique « trucs et astuces« .
Celle-ci regroupe des idées « efficaces » pour soulager les douleurs.
Coussin de grains ou de noyaux de cerises chauffé, tisane, positions de yoga et banane, pour le magnésium.

Dans un langage toujours clair et sensible (merci à Rita Lamontagne pour la traduction), Lucia Zamolo nous rappelle des vérités que l’on ne dit pas assez. La moitié de la planète vit cette période une fois par mois. Elle déconstruit avec humour les préjugés et les faux semblants (le passage sur le marketing des protections hygiéniques est ahurissant). Il n’est d’ailleurs pas surprenant que ce livre ait d’abord été un projet de thèse.

démonter de fausses impressions

Pourquoi lire C’est beau le rouge ?

On apprend beaucoup, en toute simplicité et en toute féminité. "C'est beau le rouge" est donc à placer entre toutes les mains, de la pré-ado à la jeune femme, en passant par la mère et la grand-mère. Et le message final est fort : 

"Aimez-vous vous-mêmes et les unes les autres ! Mais surtout, soyons férocement fières d'avoir un tel pouvoir."

COMMANDER SUR

(Mots tordus)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal