Mots Tordus et Bulles Carrées

L’ours et la fée (Fabienne Billon / Tonitorfer)

L’ours compte bien profiter de ses vacances sur l’île aux fleurs et enfourche le vieux vélo de Monsieur Eugène.
S’ensuit une balade emplie de bruits, d’odeurs, de sensations et de couleurs.

Une oeuvre narrative et poétique

Balade bucolique d’un ours enfantin

Ours multicolore et vélo réaliste

Le vieux vélo vert de Monsieur Eugène de Fabienne Billon, autrice et fondatrice de l’édition Pierredeplumes, nous propose, à première vue, une anodine balade à vélo.

Or, notre cycliste n’est pas des plus communs.
Ours au pelage multicolore et au sourire quasi constant, il veut croquer la vie à pleines dents.
Et il faut dire qu’un rien l’émerveille.
Le vélo, déjà , aussi rouillé soit-il, est un pur objet de délice et d’acrobatie.
Mais surtout, il est le moyen de locomotion qu’il lui permet de découvrir une nature merveilleuse et enchanteresse.

Ses sens, et ceux des lecteurs, se régalent du moindre bruit de klaxon, de la moindre odeur de fruits qui accompagnent notre ours tout au long de son périple.

Car son voyage a bien un but et sa destination, aussi surprenante soit-elle, marque une conclusion parfaite à la magie qui ressort de cette aventure.
Une aventure, qui d’ailleurs, se poursuivra sur un second album qui ravira tous ceux qui veulent en découvrir plus.

Inventivité narrative

Des onomatopées omniprésentes

Le récit de Fabienne Billon accorde une réelle importance aux choix esthétiques de sa narration.
En effet, si la balade peut sembler anodine, la façon de la raconter l’est beaucoup moins.

Aucun élément n’est laissé au hasard.
Que ce soient les différentes polices de caractère ou la taille d’écriture, l’autrice démontre une véritable inventivité pour pousser le lecteur à vivre pleinement ce moment de lecture.
L’utilisation d’onomatopées en est le meilleur exemple.

Tout est mis en place pour qu’on lise cette histoire à voix haute.
De façon instinctive, on se retrouve à moduler nos intonations en suivant les directives narratives données par l’autrice.
Une véritable expérience autant pour les parents que pour les enfants qui risquent de ressortir aussi émerveillés que l’ours de cette aventure.

Un univers coloré et fantasmagorique

Paysage aux couleurs explosives

Si le texte est un régal d’onirisme , il ne serait sans doute rien sans l’explosion de couleurs caractérisant les doubles illustrations de Tonitorfer.

Sur les premières images, on est saisi par le décalage qui s’établit entre l’ours et la réalité.
En effet, si notre animal semble sorti tout droit d’un rêve, son vélo, lui, est d’un réalisme confondant.
Or, petit à petit, l’ours s’intégrère totalement au décor ( ou inversement).
La nature est éclatante, majestueuse. Ses couleurs chatoyantes nous éblouissent totalement et on cède rapidement à l’émerveillement devant le travail de l’illustrateur.

Son univers acidulé bouillonne de générosité et reflète toute la poésie et la beauté du texte de Fabienne Billon.

En résumé

Le vieux vélo vert de Monsieur Eugène est un album qui étonne autant par le parti pris narratif de Fabienne Billon que par les couleurs pétillantes des illustrations de Tonitorfer. 

De cette simple balade à vélo, on ressort des étoiles plein les yeux. 

Un lecture envoutante, pour les petits et grands, à lire absolument à voix haute. 

COMMANDER SUR

Pour lire nos chroniques sur L’homme qui marche et Lullaby

Bulles Carrées

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal