Mots Tordus et Bulles Carrées

Quelques secondes encore (Thomas Scotto)

Il est des livres qu’on lit en un souffle. « Quelques secondes encore » de Thomas Scotto aux éditions Nathan (collection « court toujours« ) en fait partie. 

 

L’auteur nous suspend, avec la narratrice Anouk, aux lèvres de sa mère : 

Il suffirait qu’elle dise « oui ».

Ça parait si facile un « oui », c’est plein de vie, plein d’amour et d’espoir. Mais elle ne peut s’y résoudre. Parce que dire « oui » aujourd’hui, c’est dire adieu à Alban, son fils de 17 ans, en état de mort cérébrale après sa chute d’un toit. Dire « oui » au don d’organes tant attendu par les médecins, qui savent que tout est une question de temps.

Alors Anouk, avec toute sa tristesse, sa colère et son sourire brisé, va tenter d’accompagner sa mère vers ces trois lettres et ce choix si important.

« Maman doit penser à toi. Si elle ne pense qu’à toi, elle prendra forcément la bonne décision : t’offrir à d’autres. »

Anouk va donc convoquer tout ce qu’il y a de plus vivant en Alban, les souvenirs encore chauds et doux, qui palpitent : Monsieur Kitch, le chat avec sa tête de calendrier de la Poste, la cabane dans le jardin, les manèges à sensations, le graff, le premier amour brisé, la pêche, les rires…

Tous ces souvenirs rendent à la famille ce fils dont le corps ne vit plus que par les machines, cette vie qu’on doit laisser partir mais qu’on veut ranimer encore quelques secondes. 

L’écriture de Thomas Scotto est ciselée et vibrante. Par ses mots, la voix d’Anouk résonne face à cette tragédie comme un hymne à la vie et à l’amour. Dans cette course contre la montre, le temps s’étire et les souvenirs passés, évoqués dans des flashs lumineux, viennent petit à petit former un pont entre le moment présent si douloureux (« ce moment d’Alban« ) et l’après inenvisageable (« l’acharnement au bonheur« ).

En un souffle, tout est dit. Les mots et les silences. La mort et la vie.

Il est à noter que la collection « court toujours » offre la possibilité, sur l’appli Nathan live, d’écouter le texte lu par Myrtille Bordier et de lire le livre en version numérique. 

Je vous invite également à découvrir d’autres titres de cette collection, qui sont lus et approuvés par mes lecteurs ados : Miettes (humour décalé) de Stéphane Servant, J’entends des pas derrière moi… de Jo Witek ou Tu reverras ton frère de Séverine Vidal.

COMMANDER SUR

(Mots Tordus)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal