Mots Tordus et Bulles Carrées

Brindille ( Rémi Courgeon )

Paulina, alias Brindille, est la cadette d’une famille entièrement composée de garçons.
Chahutée régulièrement par ses frères ainés, elle décide de prendre les choses en mains et délaisse un temps son panio pour les gants de boxe.

Faire sa place dans un monde d’hommes

S’imposer par la force

Depuis le décès de sa mère, Paulina vit seule avec son père et ses 3 frères.
D’ou le sobriquet de Brindille, la dernière petite branche de la famille.
Et il n’est pas facile pour la jeune fille de faire sa place à l’intérieur d’une telle tribu.
Oleg a une carrure de footballeur, Ivan mange comme un ogre et Vlad ne cherche qu’à améliorer ses performances au vélo.
De véritables compétiteurs qui jouent les tâches ménagères dans des affrontements que la jeune fille ne peut « que » perdre.
Du moins le croient-ils.

Mais leur jeune soeur est loin d’être aussi fragile.
Et c’est bien, ce que veut nous faire comprendre Rémi Courgeon.
Car, derrière ce petit bout de fille, plus artiste que guerrière, se cache pourtant une combattante acharnée prête à mettre à mal le règne du mâle soi-disant dominant.

Pour y arriver, elle enfile les gants de boxe et s’entraîne dur, non pas pour mettre la pâté à ses frères mais pour prouver ce qu’elle est capable de faire.
Derrière ce combat, il y a aussi une recherche de soi.
Plus qu’une volonté d’égalité entre elle et ses frères, elle cherche sa place et ce qui la symbolise le mieux.

Les poings sont fait pour s’ouvrir, et les doigts pour s’envoler.

Une oeuvre « grand format »

Vivacité et efficacité

Dès la couverture, le regard acéré de la jeune Paulina nous transperce.

Cette sensation est parfaitement retranscrite par le dessin de l’auteur, astucieux mélange de masses charbonneuses et de couleurs monochromes.
La simplicité des formes est rehaussée par un travail sur les matières qui donnent du corps à ses personnages.
Ses mises en page sont réfléchies et profitent à merveille du format géant de l’album.

On retrouve une ambiance art-déco qui peut paraître désuète mais qui, au fond, le fait ressortir de la masse et lui confère un certaine originalité.
Des éléments qui sont renforcés par ce grand format offrant un magnifique écrin aux illustrations de Rémi Courgeon.

En résumé

Brindille de Rémi Courgeon est un album graphique lumineux qui utilise la boxe pour explorer cette combativité qui réside chez toutes les jeunes filles. 

Dans un monde d'hommes, il n'est pas toujours simple de se faire une place.
Brindille combat pour prouver sa valeur sans, pour autant, oublier qui elle est vraiment.

COMMANDER SUR

Pour lire nos chroniques de Katsu et Uppercut

Bulles Carrées

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal