Mots Tordus et Bulles Carrées

Le pirate et le roi (Jean Leroy/Matthieu Maudet)

Vous aimez les histoires de pirates ? Les aventures sur les îles désertes ? Les rois (God save the king)? Alors vous allez adorer Le pirate et le roi !

Jean Leroy et Matthieu Maudet, dans un album aux éditions de l’Ecole des loisirs, font se rencontrer deux personnages que tout oppose et qui n’auraient, a priori, aucune raison de se croiser.

Deux personnages que tout oppose… du moins en apparence

Quand le bateau de Jehan 1er fait naufrage, ce roi dodu et couronné, engoncé dans sa veste à dentelles, est le seul survivant. Du moins, il croit être le seul sur l’île déserte où il s’échoue.

Mais très vite, il découvre qu’un pirate, nommé Matt le maudit, y survit depuis plusieurs années. Et ce n’est pas une bonne nouvelle…

Une rencontre peu enthousiasmante

En effet, Matt le maudit est crasseux, barbu, un brin sauvage et surtout peu enclin à respecter un quelconque protocole royal. Il ne compte pas faciliter la vie de sa Majesté et elle va devoir se débrouiller toute seule.

Mais petit à petit, les deux personnages, pourtant si différents, vont apprendre à se connaitre et à collaborer, finissant « par se ressembler comme deux frères« .

Jusqu’à ce qu’un navire pointe à l’horizon…

Pirate un jour, pirate toujours ?

Rien de mieux qu’une île déserte pour faire ressortir les traits de caractères d’un personnage. Jean Leroy et Matthieu Maudet s’amusent (les références à leurs propres noms et prénoms en témoignent), et nous aussi. Le roi Jehan, plus habitué aux domestiques et au confort royal qu’à la pèche ou à la construction d’un abri, est mis face à un pirate bourru mais plein d’humour. Matt le maudit ne manque pas de répartie (« si tu veux faire ripaille, attrape ta poiscaille« ) et il ne ménage pas celui qui n’est plus le souverain de rien du tout.

« Mange ta main et garde l’autre pour demain ! »

Cependant, le temps passe et l’on voit le pirate prendre plaisir à partager sa solitude et surtout les compétences qu’il a acquises avec ce compagnon qui ne se différencie plus finalement de lui que par la couronne posée sur sa tête.

Mais lorsqu’un navire approche pour leur venir en aide, Matt prend conscience que chacun d’entre eux va retrouver sa classe sociale et que, malgré l’apparente bonne volonté de Jehan, il risque de finir aux fers.

L’amitié des deux naufragés va-t-elle résister à ce retour à la normale ?

Pourquoi lire Le pirate et le roi ?

Cet album est en fait une sorte de BD étant données les bulles et les codes utilisés notamment lors de la scène-résumé de la vie commune. Les dessins de Matthieu Maudet sont vifs et très efficaces. Les textes de Jean Leroy, dans la narration et dans les dialogues, sont savoureux. Les uns et les autres se répondent et s'entrainent avec rythme et drôlerie. 

En plus de passer un bon moment de lecture, la dernière partie de l'album offre une réflexion intéressante sur le pouvoir et elle laisse ouverte la fin.

Alors "prenez la barre et larguez les amarres!"

COMMANDER SUR

Pour lire nos avis sur April et le dernier ours et Le géant de Zeralda

Mots tordus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal