Mots Tordus et Bulles Carrées

Chevalier Chouette ( Christopher Denise )

Depuis toute petite, Chouette rêve de devenir chevalier.
Elle les admire, les observe et rêve de les accompagner sur le champ de bataille pour combattre des dragons.
Or, les chevaliers se font de plus en plus rares et, profitant d’un recrutement inopiné, elle se prépare à passer à l’étape supérieure.
Mais a-t-elle les capacités pour atteindre son objectif ?

Dépasser sa condition

Une différence de taille

Chevalier Chouette de Christopher Denise débute par un rêve d’enfant.
Celui d’une chouette qui, à la surprise de ses parents, veut devenir chevalier.
A priori, cet objectif est infranchissable pour la petite rapace et risque de rester une simple fantaisie de jeunesse.
Mais Chouette est persévérante.
Et, profitant d’une pénurie de chevaliers, elle s’apprête à intégrer les rangs de ces prestigieux soldats en armure.

Christopher Denise, loin d’ignorer les difficultés d’une telle entreprise, montre que la tâche est ardue : entrainement éreintant, équipement bien trop lourd pour un si petit oiseau.

Mais voilà, la jeune rapace est brillante et ses difficultés sur le terrain sont compensées par une véritable intelligence stratégique.
C’est d’ailleurs ce qui, de façon assez étonnante, va la sortir d’un très mauvais pas face au grand ennemi des chevaliers : le dragon.

De façon assez intelligente, l’auteur écrit un pur récit de fantaisie adapté aux plus petits avec une morale simple mais qui parle à tous : croire en ses rêves.

Un travail graphique impeccable

Entre rêves et légendes

En plus de l’originalité de la thématique pour un album jeunesse, l’album regorge d’illustrations, la plupart en double pages, grandioses.

On sent que Christopher Denise croque avec une joie certaine cet univers moyenâgeux.
Son trait, lorgnant vers le dessin animé style Disney, épate autant pour la trogne de Chouette que par la puissance graphique des chevaliers en armure.
L’auteur retranscrit à merveille le décalage que peut ressentir Chouette face à ses modèles.
Un décalage aussi présent dans ce mélange délicat entre la réalité des soldats et la fantaisie symbolisée par le rêve de chouette.

On regrettera peut être le design du dragon lorgnant un peu trop vers le cartoonesque pour effrayer mais on peut comprendre, au vu du public visé, que l’auteur n’ait pas trop poussé dans ce sens.

La mise en page et la couleur reflètent d’ailleurs cette excellence qui a de grandes chances d’ébahir de nombreux.ses lecteurs.rices.

En résumé

Derrière l'aspect fantaisie de Chevalier Chouette, Christopher Denise amène les enfants à croire en leurs rêves, aussi fous soient-ils. 

Une belle morale mise en valeur par de sublimes illustrations regorgeant de chevaliers, de dragon et d'une chouette rêveuse. 

COMMANDER SUR

Pour lire nos chroniques de Légendes de la garde et Le clan des Otori

Bulles Carrées

2 réflexions sur “Chevalier Chouette ( Christopher Denise )”

  1. Moi aussi j’ai aimé les superbes illustrations ! Elles nous plongent instantanément dans cet univers médiéval/fantasy.
    Cette toute petite Chouette perdue dans la masse saura finalement tirer son épingle du jeu et nous offrir une chute qui m’a fait beaucoup rire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal