Mots Tordus et Bulles Carrées

Silver Spoon (Hiromu Arakawa)

Tous ceux qui ont eu entre les mains le Bakuman du duo Ohba / Obata, savent qu’un mangaka n’est pas totalement maître de ses choix et qu’un succès n’est pas forcement un gage de plus de liberté.
Du coup, quand Hiromu Arakawa, forte de son succès sur FullMetal Alchemist, s’est retrouvée face à son éditeur pour lui annoncer que son prochain projet était Silver Spoon, la chronique d’un étudiant dans une école agricole, je me suis toujours demandé quelle a pu être sa réaction.

Arakawa, quel bonheur de vous revoir ! Votre dernière série a enthousiasmé le public. Il faut continuer dans cette veine. Vous avez des pistes ? Un Shonen d’aventure avec des super héros ? ou des gars en armures ? Ouais ça , vous maîtrisez les armures.

– En fait, je préfère les vaches. D’ailleurs, je compte leur consacrer une partie de mon prochain manga.

– Comment ça des vaches ? Des vaches en armures, c’est un peu osé, non ?

– Non, non. De jolies petites vaches toutes mignonnes avec un petit cochon et des chevaux aussi. Ha ! Et un petit chiot…

– Heu ? C’est quoi votre projet ? Une réécriture de l’arche de Noé ?

– Non, plutôt le quotidien d’une école agricole où l’on suivrait la vie des étudiants entre  cours et autres  activités quotidiennes. 

– Mais qu’est-ce que tu veux raconter sur une école agricole ?

– Y a plein de choses à aborder sur ce thème, sur notre rapport à la nature et aux animaux. Mes parents étaient agriculteurs et j’ai toujours baigné dans ce monde. Et puis l’écologie, c’est important mais attention ! Je ne compte pas culpabiliser le lecteur mais plus lui donner conscience de tous ce que nous apporte la nature.

– Attends, attends, je vous arrête tout de suite. Votre public ne veut pas ce genre de choses. Il veut de la bagarre, des blagues et une petite histoire d’amour. On en reparle dans 5, 6 ans mais là …

– Ho mais y aura tout ça et puis on va rire. J’ai déjà écrit toute une partie sur la digestion de la vache. Y aura même des compétitions … Bon, elles seront équestres mais je vouslaisse imaginer la tension ….C’est génial, je suis impatiente de m’y mettre.

– Dis moi qu’il y a un héros au moins ? Votre personnage est super calé dans ce domaine et les lecteurs pourront s’identifier à lui ?

– Heu pas vraiment. C’est plutôt un ringard, assez égoïste et prétentieux au début mais qui deviendra rapidement touchant. C’est un peu vous, le mec de la ville qui se retrouve à la campagne. Au début, il fait le malin et puis très vite, il se rend compte que c’est lui le crétin de la bande. En tout cas , je suis impatiente de mettre ça en scène. Avec votre accord, bien sûr.

– Mon accord ? Mais vous vous rendez compte que votre histoire n’intéressera personne. Une chronique agricole ? Avec un loser comme héros ? Sans magie, ni même un peu de bagarre ? Je sais que vous avez  le sens de l’humour mais franchement, si votre série dépasse les 2 tomes, je me fais moine et je me mets à vendre du lait de vache. « 

Silver Spoon en comptera 15 et la rumeur raconte que le lait de vache de l’ancien éditeur d’Arakawa est un excellent cru ;).

Bulles Carrées

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal