Mots Tordus et Bulles Carrées

Algorithmes, bientôt maîtres du monde ? (Aurélie Jean)

Les machines, et plus particulièrement les entités mathématiques et numériques que sont les algorithmes, nous fascinent autant qu’elles nous effraient. A l’heure de leur développement fulgurant et de leur omniprésence dans notre quotidien, Aurélie Jean, docteure en sciences et entrepreneure spécialisée en science algorithmique, pose sa pierre à l’édifice construit par la collection ALT chez La Martinière jeunesse avec son essai Algorithmes, bientôt maîtres du monde ? Alors, si on passait de l’autre côté de la machine ?

Ils sont partout !

La science-fiction abonde de romans, de BD et de films qui montrent la guerre des humains contre les machines. Matrix, Minority Report mais aussi, plus récemment, la série Black Mirror… Que ferions-nous face à ces nouvelles technologies qui semblent nous menacer et vouloir prendre le contrôle de notre monde ?

Si Aurélie Jean lance sa réflexion avec ces références de fiction, elle nous invite rapidement à prendre de la hauteur :

Et Aurélie Jean en sait quelque chose puisqu’elle est elle-même numéricienne et docteure en ingénierie et sciences des matériaux à Mines Paris-Tech. Elle est aussi présidente d’In Silico Veritas, une agence de développement analytique et numérique spécialisée en algorithmique.

Son propos est donc de démystifier les algorithmes en nous rappelant leur définition précise et leur histoire, puis en les confrontant aux notions de liberté et de justice sociale. Enfin, elle pose les questions « Comment travaillerons-nous demain ? »,  » Comment cultiver notre esprit critique ? » et « Comment protéger l’environnement ? ».

Elle conclut d’ailleurs cette réflexion par une réaffirmation que les algorithmes restent des produit créés par des humains et que c’est surtout le pouvoir des grands propriétaires qu’il faut craindre.

Vers un monde algorithmique juste et équitable

Comme toujours dans la collection ALT, l’argumentation est claire et accessible. A destination des 15-25 ans, ces petits essais vulgarisent, au sens noble du terme, des connaissances et des recherches profondément ancrées dans notre vie quotidienne.

L’on découvre ainsi que les algorithmes ne datent pas d’hier ! C’est au IXe siècle que le mathématicien perse Muhammad ibn Musa Al-Khwarizmi, père de l’algèbre, utilise ce mot latinisé d’algoritmi. Mais la science algoritmique est apparue dès le IIIe siècle avant notre ère, avec les travaux d’Euclide. La seule différence entre ces algorithmes et ceux de notre époque est que les nôtres ne sont plus exécutés à la main !

L’accès aux connaissances sur le sujet est aisé et appuyé sur des exemples de notre vie courante. Ainsi, pour expliquer le principe des algorithmes explicites, Aurélie Jean utilise les prévisions météorologiques et l’appui sur les données de terrain recueillies telles que les courants d’air, les courants d’eau ou l’évolution des températures.

La question des algorithmes développés pour les réseaux sociaux est également posée.

Enfin, elle aborde des thématiques d’actualité, telles que les biais cognitifs des concepteurs majoritairement blancs ou de l’importance de l’éducation, rappelant au passage la gouvernance des Etats sur ces sujets mais aussi notre propre position éthique face aux outils que nous développons.

Le message est donc bien d’exercer son esprit critique et d’apprendre à utiliser ces outils qui feront partie de notre quotidien, tant personnel que professionnel.

Pourquoi lire Algorithmes, bientôt maîtres du monde ?

Avec ce nouvel opus de la collection ALT, les algorithmes n'auront plus de secret pour vous ! Mais surtout, Aurélie Jean nous permet de comprendre ce qu'ils sont, à quoi ils nous servent et comment nous devons apprendre à les maîtriser car ils font désormais partie de notre quotidien. Elle encourage les lecteurs à faire preuve d'esprit critique et les Etats à nous prémunir des menaces qui pèsent sur nos droits fondamentaux et notre démocratie. Car, si ce n'est pas une guerre de l'homme contre la machine, comme nous l'ont souvent présenté les films de science fiction, "gardons à l'esprit qu'un algorithme est toujours le produit d'un être humain, d'un ou de plusieurs individus qui décident de sa conception, de sa vente et de son utilisation".  

Pour lire notre chronique sur Dix jours sans écrans

Mots Tordus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal