Mots Tordus et Bulles Carrées

Colorless (Kent)

Suite à une éruption solaire, la terre a perdu ses couleurs et l’humanité en a hérité de terribles mutations. 
Avidya, un mystèrieux scientifique appelé « le manteau noir », est amené, lors de recherches de fragments de couleurs, à porter secours à une jeune fille, Tchié
Cette dernière, miraculeusement immunisée, est recherchée activement par une organisation religieuse : l’Église.
Quels secrets peut elle bien cacher ?

Colorless ou la puissance de la science fiction

Tchié et Avidya

Colorless de Kent (aux éditions Shiba) est typiquement le genre de manga que j’affectionne.
Il faut dire que la science fiction regorge de chef d’oeuvre que ce soit en Bd, roman ou cinéma. 
Et le manga est loin d’y faire défaut.

Les japonais ont une vision très personnelle de la SF, marquée par un profond traumatisme : la bombe nuclèaire.
Si dans Colorless, la bombe est remplacée par une éruption solaire, cela amène à la destruction d’un monde qui doit apprendre à se reconstruire.
D’ailleurs, dans l’univers de Kent, on ne peut s’empêcher de voir un lien entre les radiations qui déforment cette humanité et celles qui ont frappées Hiroshima et Nagasaki.

La couleur comme thématique principal d’un manga noir et blanc

L’idée de départ de Colorless est particulièrement ingènueuse. 
On ne l’apprendra à personne mais les mangas sont publiés, sur la majorité de leurs pages, en noir et blanc. 
Kent, avec son monde dénué de couleurs, donne une raison à cette tradition graphique rendant ses rares apparitions particulièrement oppressantes.
Cette originalité prend petit à petit de l’ampleur et renforce le décalage avec les autres pages noires et blanches.

Au départ, les couleurs sont reproduites par le biais de cristaux chromatiques,
Mais elles vont prendre de plus en plus de place et former une entité particulièrement terrifiante dont le tome 4 en est la parfaite émanation.
Cette puissance et l’effroi qu’elle provoque évoque d’ailleurs un des récits majeurs de Lovecraft : la couleur tombée du ciel.

Une couleur dévastatrice

Un récit explosif qui aime prendre son temps

Des scènes d’actions explosives dans colorless

On pourrait reprocher une certaine lenteur à Colorless.
Mais, le mangaka doit avant tout exposer un univers et des personnages ayant chacun leurs complexités, ambivalences et mystères.

Si le lecteur.trice entre sans aucun problème dans le récit, de part l’originalité de son propos, l’intrigue demande un peu plus de patience pour permettre un développement sur la longueur.
La tension joue un rôle primordiale et atténue ce déficit d’action tout en en gardant l’attention de son lecteur.

À partir du tome 3, les enjeux semblent clairement définis, permettant au récit de prendre véritablement son envol sur les tomes suivants.
Ainsi, le rythme s’accélère et permet à Kent de laisser court à une frénésie d’action particulièrement réjouissante.

le graphisme détaillé et explosif de Colorless

Un héros hautement charismatique

Graphiquement, Colorless fait plutôt partie du haut du panier : traits détaillés, encrage dynamique, personnages charismatiques.

Sa mise en page, notamment sur les scènes d’actions, pouvait paraître fouilli sur les premiers tomes, la foultitude de détails et d’effets graphiques noyant par moment la lisibilité de la scène.
Cependant, dès le tome 3, un net progrès s’opère.
La mise en page s’éclaircit et les combats gagnent en netteté malgré une impression de fureur toujours aussi prégnante.
Paradoxalement, son dessin gagne en sérénité sans pour autant perdre de son mordant.

Une véritable gageure.

En résumé

Colorless est un manga original qui, après une période de rodage, monte rapidement en puissance en dévoilant des enjeux titanesques. 
L'univers des mangas, dénué de couleurs, n'aura jamais eu autant de sens que dans cette série.

Graphiquement impeccable, il cache, derrière des scènes d'actions dantesques, une véritable maitrise technique qu'il n'aura de cesse d'affiner, tome après tome. 

Commander sur

Pour lire nos chroniques sur Le grand vide et Le livre noir des couleurs

Bulles Carrées

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal