Mots Tordus et Bulles Carrées

Coppelion (Tomori Inoue)

Suite à une catastrophe nucléaire, toute la région de Tokyo est irradiée. 
Cependant, des rescapés semblent encore habiter la zone et l’armée décide d’envoyer 3 lycéennes, modifiées génétiquement et immunisées contre les radiations, pour des missions de récupération. 

Les prédictions de Coppelion

Copellion est une série de Tomori Inoué (mangaka à qui l’on doit la très sympathique Candy & Cigarettes) datant de 2008.
Elle montre à quel point le traumatisme d’Hiroshima reste toujours aussi présent dans la pensée japonaise. 
Ce qui renforce encore le côté fascinant et prémonitoire de cette oeuvre.

Coppelion : un manga visionnaire

En effet, le manga date de 2008, 3 ans avant l’accident de Fukushima.
Pourtant, la description fictionnelle de l’accident nucléaire s’avère bien proche de la réalité à venir. 
Il est évident que l’auteur s’est inspiré avant tout de celle de Tchernobyl et le dôme qui entoure la centrale en est un écho dramatique.
On peut se demander si ce récit n’est pas devenu, avec le temps, un avertissement malheureusement ignoré. 

Un récit efficace

Ce premier tome s’avère efficace, quoiqu’introductif.
L’auteur prend le temps de présenter le contexte, la tragédie et les 3 lycéennes que nous suivrons tout au long de ces pages. 
On y retrouve un ton plus sérieux que Candy & Cigarettes et moins porté par l’action. 
Son dessin est plus détaillé et réaliste (lorgnant plus vers Hiroki Endo) et on retrouve dans la personnage d’Ibara, les premières ébauches de Miharu.

Dans Coppelion, l’ambiance est prenante et les enjeux sociètaux sont particulièrement intéressants.
Que ce soit le rôle des politiques, de l’armée ou des journalistes, la question est simple : 


« Que doit-on montrer ou cacher à la population ? » 

Les lycéennes de Coppelion

Le cast de Coppelion

Le cast des 3 lycéennes est diversifié. 
Là aussi, le mangaka reste dans une certaine zone de confort .
On a la chef de groupe téméraire, l’ami des bêtes et celle qui se demande ce qu’elle peut bien faire ici. 
Malgré tout, les relations entre les jeunes filles sont déjà bien établies et les apports à l’intrigue sont plutôt bien intégrés. 

En résumé

Coppelion, s’il interroge par son caractère  prémonitoire, reste pour le moment un récit d’anticipation classique mené de main de maître par Tomori Inoue.
On espère cependant que la suite amènera quelques surprises en évitant redondance, surtout que la série fera 26 tomes.  


A noter qu’elle fait partie de l’offre à 3 euros 95 proposée par Noeve GrafX (un prix qui restera le même du début à la fin).
Une offre qui permettrait aux lecteurs les plus curieux de se jeter dans le bain.

Lire notre chronique sur Wonder Woman-Dead Earth et Le monde d’en haut


Bulles Carrées

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal