Mots Tordus et Bulles Carrées

Le vent (Anna Skowrońska)

En ce jour de grand vent, je ne pouvais passer à côté de la lecture du documentaire Le Vent d’Anna Skowrońska. Cette autrice documentariste polonaise est ici associée aux illsutratrices Agata Dudek et Matgorzata Nowak, aux éditions Albin Michel jeunesse.

Attention, ça va souffler !

On le connait tous et pourtant, on a plein de choses à en apprendre.

C’est sur ce raisonnement élémentaire que l’autrice, forte de son expérience de documentariste, s’est penchée sur l’un des phénomènes naturels les plus connus : le vent.

En une soixantaine de pages, on nous emmène à découvrir non seulement ce qu’il est, mais également ses différentes formes (tempêtes, tornades, cyclones…).

Anna Skowrońska utilise une image très claire pour expliquer ce phénomène courant :

Et puis, selon les régions du globe et selon sa force, il ne porte pas le même nom. Mistral, zéphyr, simoun mais aussi Fred, Katrina ou Julio, pour les cyclones tropicaux.

Des noms humains pour faciliter les alertes

Des anecdotes qui ne manquent pas d’air

Anecdote assez savoureuse : vers la fin du XIXe siècle, le météorologue australien Clement Wragge se mit à nommer les cyclones. Tout d’abord, avec des lettres, puis des noms de divinités et même d’hommes politiques qu’il n’appréciait pas… Mais ces noms étaient assez difficiles à retenir alors on opta pour des prénoms. L’Organisation météorologique mondiale décida de dresser, chaque année, la liste de noms choisis en fonction de leur popularité dans la région où se déclenchait le phénomène. Et, parité oblige, ils peuvent être féminins ou masculins.

Dans une 2ème partie, elle aborde les différents moyens de transport qui nous permettent de voyager grâce au vent (navigation, vol…). Et ce qu’il nous apporte, notamment grâce aux éoliennes. C’est l’occasion pour l’autrice de nous démontrer, par opposition à la centrale à charbon, en quoi le recours à l’énergie verte est bien plus respectueuse de l’environnement.

Comment fonctionne une éolienne ?

Enfin, dans une dernière partie, un petit retour dans le passé nous raconte comment les moulins sont apparus. Et les différentes formes qu’ils ont prises, selon les régions.

Et, pour finir, on fait faire aux lecteurs un petit saut dans l’espace afin de découvrir les différents vents ailleurs que sur Terre.

Une vulgarisation éclairante et riche

La grande réussite de cet album, c’est sa clarté, sa precision et son humour.

En effet, si les textes sont parfois fournis et denses, l’autrice garde toujours en tête son lectorat. Elle sait titiller la curiosité tout en restant très précise sur les phénomènes décrits.

Des notions assez complexes telles que la mesure de la force du vent ou le fonctionnement des turbines flottantes des parcs éoliens en mer sont expliquées assez clairement pour permettre une bonne compréhension.

La force des vents

Ajoutez à cela des illustrations colorées et souvent drôles – ne manquez pas de jeter un oeil aux détails… vous y découvrirez des situations cocasses – et vous obtenez un documentaire parfait pour apaiser la soif de connaissance des petits curieux.

Et pour ceux qui voudraient encore plus d’anecdotes, les dernières pages sont savoureuses.

Pourquoi lire Le Vent ?

Pour les petits et grands curieux qui veulent comprendre, tout en s'amusant, les phénomènes naturels, Le vent d'Anna Skowrońska tombe à pic ! A la fois dense et facile d'accès, complet et plein d'humour, il assouvira leur soif de connaissances éoliennes. Illustré de manière vivante et plein d'anecdotes savoureuses, ce documentaire ne manquera pas, sans doute, d'amener vers un autre, réalisé par la même équipe, sur l'eau. 

Lancez-vous dans la folle histoire de l'air en mouvement !

COMMANDER SUR

Pour lire nos chroniques sur La horde du contrevent et Vango

Mots Tordus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal