Mots Tordus et Bulles Carrées

L’imagier (Emilie Chazerand / Anna Wanda Gogusey)

Je n’avais pas eu d’imagier entre les mains depuis une dizaine d’années. Ce type d’album pour petits n’était pas particulièrement ma tasse de thé et pourtant… La curiosité m’a fait découvrir celui-ci. Et bien m’en a pris ! La famille moderne a bien changé et Emilie Chazerand et Anna Wanda Gogusey ont dépoussiéré le genre avec L’imagier, publié aux éditions La ville brûle.

Dépoussiérer le genre de l’imagier

Un petit format carré facile à manipuler, une illustration par page accompagnée d’un mot-clé et d’une courte définition. Le principe de l’imagier est respecté.

Mais n’allez pas croire que ce sera si simple. Ni si sérieux.

Ami.es et famille

Car Emilie Chazerand et Anna Wanda Gogusey ne sont ni l’une ni l’autre.

Emilie Chazerand est une autrice de littérature jeunesse foisonnante et joyeuse. Elle se présente d’ailleurs elle-même sur son site comme « Outsider. Féministe. Alsacienne. Synesthète. Malentendante. » Il ne sera donc pas étonnant de trouver dans les pages de l’imagier des réflexions sur la famille moderne, sur l’engagement ou le féminisme.

De son côté, Anna Wanda Gogusey est illustratrice, designer, directrice artistique d’une marque de textile et dessinatrice de tatouages. Elle a notamment illustré des documentaires ou des albums jeunesse engagés autour des thématiques féministes, tels que Herstory ou Ma maman est bizarre.

Le combo des deux artistes est donc à la fois jouissif et plein de fantaisie.

Dire le monde et la famille

On trouve tous les mots qui disent l’univers de l’enfant. Maison, jardin, famille, amis, sourires et larmes, joie et chagrin. Chacun est associé à une définition poétique et drôle, qui parlera aux plus petits et fera sourire les plus grands.

Mais on y trouve aussi de jolies réflexions sur le monde moderne, sur les différences, le respect et l’identité. Le tout avec joie et simplicité.

livre et dessin animé

Et c’est là tout le plaisir de lire cet imagier. Les textes d’Emilie Chazerand sont pertinents et disent le monde avec poésie et humour tandis que les images d’Anna Wanda Gogusey ajoute une modernité pleine de fantaisie. Les situations réalistes du quotidien voient s’animer des humains mais aussi des personnages à tête d’animaux puis, à la page suivante, des rêves qui prennent vie, symbolisés par des grandes fleurs pour illustrer le mot « école » ou un ruban pour le mot « amour(s) ».

Enfin, et surtout, textes et images disent les différences et la tolérance. Celle de ne pas être parfait (valable pour les enfants et leurs parents). Celle d’aimer qui l’on veut et ce que l’on veut (être entouré ou être seul).

Un vrai hymne à la joie d’exister, en famille et entre amis. De grandir et de devenir qui l’on veut aussi.

Pourquoi lire L’imagier ?

Je ne pensais pas avoir autant de plaisir à lire L'imagier ! Celui-ci est enthousiasmant, drôle, pétillant et moderne. Il ouvrira grand les yeux de nos petits et posera questions. Il les fera sans doute sourire à la vue de tous ces personnages parfois humains, parfois animaux, face à des situations du quotidien qu'ils connaissent bien ou qui prendront sens. Les grands comme les petits lecteurs y trouveront l'occasion d'échanges et de complicité. Les thématiques abordées, très modernes et ouvertes, montrent, grâce aux illustrations d'Anna Wanda Gogusey et aux textes d'Emilie Chazerand, la diversité et tout le sel de la vie de famille. 

A découvrir absolument !

Pour lire nos chroniques sur Avec un coquelicot, une noisette un caillou et Raconte-moi une histoire

Mots Tordus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal