Mots Tordus et Bulles Carrées

Raconte-moi une histoire (Christine Schneider / Hervé Pinel)

La lune pointe le bout de son nez.
DaDouDi, comme le surnomme sa petite fille, est prêt pour le rituel de ce début de soirée.
Une bonne histoire pour préparer au dodo.
Mais voilà, la petite hippopotame espiègle n’a pas vraiment l’intention de s’endormir tout de suite.

Une attachante famille hippopotame

Un moment de complicité entre un père et sa fille

Qui ne se souvient pas, avec émotion, de cette incroyable sensation qu’est le partage d’une histoire avec son enfant ?
Peut être même avez-vous la chance de vivre encore cette expérience ?

Avec Raconte-moi une histoire, Christine Schneider retranscrit à merveille ce moment de complicité unique.
DaDouDi, un papa hippopotame, raconte une histoire à sa petite fille.
Et on peut dire qu’il y met du coeur, enchaînant cascades après cascades pour mettre en scène son récit.
L’utilisation d’onomatopées est d’ailleurs judicieuse, donnant du corps aux efforts scéniques de notre papa hippopotame.

Et entre chaque pitrerie, une nouvelle histoire.
Il faut dire que la jeune fille est gourmande et elle tient à profiter de cet instant aussi longtemps que possible, relançant un père qui, au final, cède avec un certain plaisir.
En peu de page, Christine Schneider crée un véritable lien entre ce père et cette jeune fille et on ne peut que craquer devant cet élan d’amour qu’ils se lancent sur les dernières pages.

Un petit bonbon de douceur qui pourrait bien faire vibrer les coeurs des jeunes ( et moins jeunes) papas.

Un dessin tout en rebonds

Utilisation judicieuse du format et des onomatopées

Sur les illustrations, nous retrouvons le complice de l’autrice sur le Musée d’Iris : Hervé Pinel.

Il démontre, une nouvelle fois, un véritable talent pour croquer et humaniser une espèce animal, ici l’hippopotame.
A cela s’ajoute une bonne dose de fantaisie, notamment grâce à cette histoire de puce qui s’embarque dans des situations toutes plus rocambolesques les unes que les autres.

Le format de l’album, allongé verticalement, permet à l’illustrateur de jouer avec les différentes tailles des protagonistes.
Il est aussi très efficace pour donner du mouvement aux rebonds de la puce dont le père tente vainement de reproduire l’effet.

En résumé

Raconte-moi une histoire est un album simple, efficace et foncièrement attachant. 

Christine Schneider nous montre comment un petit moment de lecture se transforme en véritable complicité. 
On en arrive même à se demander qui est le plus enfantin des deux. 

Hervé Pinel s'amuse avec un format en longueur et enchaine de belles illustrations, mettant en mouvement les aventures d'une petite puce, reflet des pitreries du père. 

Un album réconfortant. 

COMMANDER SUR

Pour lire nos chronique sur Le l’oiseleur et La bibliothécaire

Bulles Carrées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal