Mots Tordus et Bulles Carrées

À travers (Tom Haugomat)

Mars 1956, Mud Bay, Ketchikan, Alaska
Une mère met au monde son fils.
Un jeune enfant qui, année après année, jette son regard sur l’environnement qui l’entoure et le ciel qui le surplombe.
Cette vision, par des interstices variés, nous raconte un parcours hors du commun : celui d’un enfant qui rêve d’étoiles.

Un concept original

C’est une chose assez étrange mais on sent assez rapidement quand on tient une oeuvre hors normes.
Cette couverture cartonnée d’un bleu profond laisse entrevoir, par le biais d’un découpage astucieux en forme de lunettes, un paysage ensoleillé et coloré.
Tout le propos est là : voir le monde à travers de petites ouvertures.

Et l’oeuvre de Tom Haugomat étonne, pour ne pas dire qu’elle détonne.
Sa mise en page est construite autour d’illustrations en duo qui se font face.
La première met en scène l’enfant que nous suivrons de sa naissance jusqu’à sa mort.
La seconde nous montre ce qu’il entrevoit (sans toujours le comprendre) à travers des champs de vision restreints et variés qui lient les deux dessins entre eux.
Par cet enchainement, l’auteur fait défiler les années dont la rythmique n’est interrompue que par de rares doubles pages symbolisant les évènements majeurs de la vie du jeune garçon puis de l’adulte.

Le style graphique « art déco » de Tom Haugomat brille par sa concision.
Le trait se veut simple, pour ne pas dire minimaliste, et les couleurs ne se limitent qu’à trois tonalités : rouge, jaune, bleu.
Et pourtant, les illustrations de l’auteur transpirent de tendresse, d’émotion et évoquent une certaine poésie sans pour autant ignorer les fatalités de la vie.
Il est rare de pouvoir autant émouvoir en ne dessinant aucune expression des personnages.

Le rêve d’une vie

Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité

L’album commence par une naissance et se terminera par un décès.
Entre ses deux moments qui forment une boucle, Tom Haugomat nous raconte la destinée incroyable de cet enfant.
Par le biais de la passion d’un père, d’une série télévisé aussi culte que Star Trek ou d’un évènement historique aussi majeur que le premier pas sur la Lune de Neil Armstrong, le garçon se met aussi à rêver d’espace.

Par petites touches, nous suivrons sa vie.
Le lecteur.rice se retrouve à être le témoin de ce qu’il voit ( ou non ) et qui construit un ensemble cohérent, réaliste et d’une justesse rare.
On y découvre, à travers la lunette de télescope, le pas d’une porte, une fenêtre ou un simple écran de télévision, autant de moments joyeux que tristes.
Car ainsi est la vie.
Elle est faite de réussites mais aussi d’échecs douloureux, d’amour mais aussi de mort et de maladie.
Chacun de ces moments frappe par sa justesse.
Rien n’est appuyé, tout est raconté avec élégance, poésie et délicatesse.

Au fond, si l’oeuvre de Tom Haugomat est si fascinante, c’est avant tout parce qu’elle réussit beaucoup avec si peu.

En résumé

A travers de Tom Haugomat est un album brillant autant par la forme que par le fond. 

Une forme simple mais inventive et émouvante.
 Un fond qui frappe par sa justesse et la richesse d'une vie bien remplie.

Une oeuvre qui touche en plein coeur

Prix et récompenses

  • le Talking picture award à la Foire de New York 2019
  • le prix Sheriff d’or de la librairie Esprit BD à Clermont-Ferran
  • le prix ALBERTINE JEUNESSE (catégorie 12-14 ans)

Pour lire nos chroniques sur Saga et le secret de Jeanne

Bulles Carrées

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal