Mots Tordus et Bulles Carrées

Ma vie 4 étoiles (Jamie Sumner)

Tout quitter pour aller vivre dans un mobil home avec sa mère célibataire, son grand-père atteint d’Alzheimer et sa grand-mère, ça ne semble déjà pas évident mais quand on a 12 ans et qu’on est handicapée à cause d’une paralysie cérébrale, ça l’est encore moins… Et pourtant, c’est le défi que va relever Ellie, la jeune héroïne du roman jeunesse feel-good de Jamie Sumner : Ma vie 4 étoiles.

Une nouvelle vie en Oklahoma

Tout commence par une victoire. Ellie sort d’un énième rendez-vous médical (elle est née avec une paralysie cérébrale qui la handicape dans ses mouvements du quotidien et à laquelle s’est ajoutée une épilepsie) mais cette fois avec une bonne nouvelle. Elle va pouvoir jeter le contenu du flacon de médicament qu’elle prenait deux fois par jour : elle ne fait plus de crises d’épilepsie.

Pour fêter ça, Ellie va pouvoir réaliser une des nombreuses recettes de pâtisserie qu’elle affectionne.

Mais, peu de temps après, la jeune fille et sa mère vont apprendre une nouvelle inquiétante. Le grand-père d’Ellie, atteint de la maladie d’Alzheimer, a eu un accident : il est entré dans une vitrine avec sa voiture. Contre l’avis de Mema, la grand-mère d’Ellie, la mère et sa fille vont faire leurs bagages et filer s’installer en Oklahoma pour veiller sur le papy et lui éviter la maison médicalisée.

La nouvelle vie d’Ellie ne sera pas facilitée. Un terrain de graviers, un logement peu adapté à la vie en fauteuil, un nouveau collège où elle ne connait personne, pas d’AVS (mais ça, c’est plutôt la mère d’Ellie qui s’en plaint)… La jeune fille va devoir faire preuve de beaucoup d’adaptation et de courage pour affronter tout ça. Mais elle a un sacré caractère et pas mal d’humour.

Roll with it !

Le titre original du roman, « Roll with it« , dit tout l’esprit qui parcourt cette histoire. « Il faut encaisser les coups sans jamais se laisser abattre« . Il était évidemment difficile de traduire cette expression qui contient également un jeu de mots avec le verbe « to roll » qui fait référence au fauteuil roulant. Avec l’aide de l’illustratrice Magali Le Huche, la couverture a été redessinée. Et elle montre bien l’énergie positive que dégage Ellie et sa passion pour la pâtisserie.

La réussite de ce roman, foncièrement feel good, tient en plusieurs points.

Tout d’abord, son héroïne au caractère parfois grognon et asocial mais toujours drôle et profondément attachée à sa famille. Pour créer Ellie, l’autrice Jamie Sumner s’est inspirée de son propre fils, lui aussi atteint de paralysie cérébrale. On comprend alors la réalité des situations, les réactions de la mère d’Ellie et ses inquiétudes. L’inadaptation des classes bondées et des toilettes peu accessibles.

Mais surtout, ce sont les relations affectives qu’elle entretient avec sa mère, sa grand-mère et son grand-père. Avec Coralie et Bart, les nouveaux amis qui vivent eux aussi dans le quartier, qui offrent tout le sel du roman. Car les personnes qui l’entourent ont elles aussi des problèmes et des rêves difficiles à atteindre.

Ma vie 4 étoiles pose un regard tendre et pertinent sur la vie et le quotidien de cette jeune fille handicapée. Sur son rapport aux autres et au regard qu’ils lui portent. Mais aussi sur sa volonté farouche de les rendre heureux, tout en s’accomplissant elle-même.

Aussi tendre que géniale

On est souvent touché par la simplicité avec laquelle Ellie évoque ses douleurs, ses inquiétudes et ses doutes. On est aussi porté par ses rêves de devenir une grande pâtissière. Et d’apporter à ceux qu’elle aime la joie de déguster quelque chose de délicieux.

Enfin, le roman nous montre, sans jugement, comment la maladie peut percuter une famille. Comment les préjugés sur le niveau de vie social déterminé par un quartier peut aussi créer des clans à l’école. Et comment on peut les dépasser.

Surtout, Jamie Sumner rend lumineuses les relations entre tous ses personnages. On ressort plein d’entrain et d’espoir quand on referme le livre.

On comprend mieux l’avis de R.J. Palacio, l’autrice de Wonder à propos de Ma vie 4 étoiles : « Une histoire pleine de coeur, aussi tendre que géniale. »

Pourquoi lire Ma vie 4 étoiles ?

Ma vie 4 étoiles ("Roll with it" dans son titre original) est un roman feel good qui pétille. Ellie est une héroïne du quotidien, une jeune fille handicapée profondément attachée à sa famille et à ses amis, qui se bat pour rendre tout le monde heureux et accomplir son rêve : devenir une grande pâtissière. Son caractère bien trempé et ses réparties pleines d'humour font mouche. Même si la situation est parfois grave, le ton est joyeux et l'enthousiasme d'Ellie est contagieux.

Une belle leçon de courage et de tendresse.

Pour lire nos chroniques sur Le cri du corps et Jusqu’ici tout va bien

Mots Tordus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal