Mots Tordus et Bulles Carrées

Parfait.e (Emilie Chazerand / Alice Dussutour)

Les documentaires qui s’adressent à la jeunesse, et plus particulièrement aux ados, sont de plus en plus nombreux et nous en avions déjà chroniqués plusieurs sur notre site. Toujours dans un soucis d’acceptation de soi et de lutte contre les préjugés, c’est aujourd’hui le Parfait.e d’Emilie Chazerand et Alice Dussutour, édité par la Ville brûle, qui nous a tapés dans l’oeil.

Inclusif.ve

Sur son site, Emilie Chazerand se présente comme :

Autrice.
Outsider.
Féministe.
Alsacienne.
Synesthète.
Malentendante.

Et, en effet, ce documentaire, illustré par Alice Dussutour, l’autrice de Naitre fille, est féministe. Mais pas que…

Et c’est justement ce qui fait son intérêt. Comme le suggère le slogan de la 4e de couverture « Mon corps, mon style… mon choix !« , il sera question ici d’apparence, de mode vestimentaire, de soins esthétiques, mais au-delà des genres.

Les talons hauts de David Bowie

Maquillage, vernis à ongles, robe, coupe de cheveux, poils… On y aborde de nombreux sujets de polémique et de débat.

Pour faire cesser les préjugés sur ces thématiques, la technique est imparable : faire appel à l’Histoire et aux grandes figures historiques et artistiques.

Qui mieux que Louis XIV pour défendre l’idée que le maquillage n’est pas réservé aux femmes ? Et que Cléopatre pour parler des poils ?

En 13 chapitres, l’autrice démonte de nombreuses idées reçues, tout en encourageant les jeunes à être eux-mêmes et à s’assumer face au regard des autres.

« être heureux.se de la façon qui te convient »

Vous l’aurez compris, Parfait.e est engagé pour le droit des jeunes à assumer leurs choix. Dans l’introduction, l’autrice lance même l’idée que ce livre pourrait proposer des réponses « à ces agaçants commentaires non sollicités« .

C’est donc l’ambition de prendre de la hauteur pour se dégager des remarques désagréables et sexistes qui prévaut. Ces remarques qui sont souvent prononcées par des adultes qui considèrent que les adolescents ne sont pas en mesure de réfléchir ou de faire leurs propres choix.

une solidarité engagée

A cette période de la vie où le corps et la façon de penser évoluent si vite, où la personnalité s’affirme, parfois en opposition avec le monde des adultes, il est rassurant de trouver dans ce documentaire des alliées.

Ici, on examine des présupposés, on fouille dans l’Histoire. On effectue des recherches anthropologiques, on compare et on présente, sans prise de tête, le résultat de ces enquêtes.

Les lecteur.trices seront parfois surpris de découvrir l’origine de certains clichés. Ainsi, la couleur rose, couleur des « filles » par excellence, était celle des hommes au Moyen Age et à la Renaissance. Au XVIIe siècle, le peintre Jacob Bunet n’avait-il pas d’ailleurs représenté le roi Henri IV piétinant un ennemi en tenue rose bonbon ?

Chaque chapitre se conclut par un encouragement adressé personnellement aux lecteur.lectrices, avec beaucoup de respect et pas mal d’humour.

Pourquoi lire Parfait.e ?

Les éditions La Ville brûle ne s'y sont pas trompées. Parfait.e est un documentaire qui s'interroge et nous interroge sur les préjugés dont les jeunes souffrent à propos de leur apparence et de leurs choix. C'est clair, efficace, documenté, drôle et coloré. Les textes d'Emilie Chazerand, associés aux illustrations d'Alice Dussutour, redonneront confiance en eux à nos ados, souvent malmenés.

Iels trouveront dans ces pages des mots et des idées pour soutenir la polémique ainsi qu'une ouverture d'esprit inspirante.

Car nos jeunes sont parfait.es quand ils peuvent être pleinement eux-mêmes.

Pour lire nos chroniques sur Le prince et la couturière et Renversante

Mots Tordus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal