Mots Tordus et Bulles Carrées

Petite & Grande (Florence Hinckel / Lisa Zordan)

Grandir. Voilà une envie qui taraude nos plus petits, rêvant que cela arrive vite pour pouvoir faire (enfin) ce qu’ils veulent. Mais ils sont encore petits et on le leur rappelle souvent, notamment lorsqu’ils font des bêtises. C’est le cas de Sophia, une jeune fille qui n’est, selon ses parents, pas très « raisonnable » et qui se comporte comme une petite. Dans un rêve coloré et palpitant à travers l’espace et le temps, Florence Hinckel et Lisa Zordan nous embarquent avec la petite-grande et son chien Malabar pour une expérience de vie en accéléré.

La reine Sophia

Alors que ses parents l’ont envoyée dans sa chambre pour se coucher « comme les bébés », Sophia a une idée fantastique. Elle passe par la fenêtre avec son gros chien et ils franchissent tous deux une forêt étrange au coeur de laquelle trône un chateau.

Or, dans ce monde imaginaire et merveilleux, c’est Sophia la reine ! Elle peut donc décider de tout.

Sa majesté, la reine Sophia

Et, en effet, ce n’est pas si facile de devenir grande. Les décisions qu’elle va devoir prendre vont avoir des conséquences sur elle et sur son environnement.

C’est ainsi qu’au fil de sa marche avec Malabar, elle va grandir et devenir plus sage, mais aussi vieillir et se transformer en une petite vieille appuyée sur une canne.

La sagesse a donc un prix.

Et ses parents ? Que deviennent-ils ? Ils doivent beaucoup s’inquiéter.

Or, si devenir plus âgée n’est pas chose facile, rajeunir le sera encore moins…

Un rêve initiatique

Petite et grande a de nombreux atouts.

Tout d’abord, l’histoire inventée par Florence Hinckel est une jolie réflexion sur la vie, sur les étapes qui la jalonnent et sur la puissance de l’imaginaire de l’enfance.

Si Sophia s’appelle ainsi, on ne peut pas ne pas y voir un clin d’oeil à l’origine grecque de ce prénom, à savoir σοφία, la sagesse. Par le rêve et son voyage imaginaire dans le temps, la petite va découvrir tous les attraits de l’enfance et surtout prendre conscience qu’elle deviendra grande, bien sûr, mais en temps voulu.

L’album devient donc une sorte de rêve initiatique, la petite étant confrontée à la fois aux prises de décisions des adultes, mais aussi à la vieillesse et à la petite enfance.

De plus, les illustrations colorées et naturelles de Lisa Zordan, à la fois pleines de merveilleux et de douceur, accompagnent de manière lumineuse les mots de Florence Hinckel.

l’énigme du loup

Enfin, l’amitié entre la jeune fille et son gros chien rappelle, tant par le lien qui les unit que par les dessins de Lisa Zordan, Chien bleu de Nadja. Le bonheur de retrouver sa famille et de redevenir une petite fille choyée aussi.

Pourquoi lire Petite et grande ?

Petite et grande est un très bel album, tant par son histoire que par la délicatesse et la luminosité de ses dessins. Le duo formé par Florence Hinckel pour les mots et Lisa Zordan à l'illustration nous emporte dans un imaginaire foisonnant et coloré, plein de tendresse et de sagesse enfantine.

Un joli cadeau à offrir à nos petites têtes qui se posent souvent beaucoup de questions et voudraient grandir trop vite. Et à nous, parents, pour qui nos enfants resteront toujours nos "petits".

Commander sur

Pour lire nos chroniques sur Féroce et La grande fabrique de mots

Mots Tordus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal