Mots Tordus et Bulles Carrées

Au fil de … (Alice Brière-Haquet / Michela Eccli)

Les albums jeunesse regorgent de créativité et de poésie. De philosophie aussi, ce qui leur permet d’aborder des thèmes graves tels que celui de l’émigration et du voyage pour fuir son pays et reconstruire sa vie. Avec Au fil de…, Alice Brière-Haquet et Michela Eccli nous proposent de suivre une famille de souris bien installées dans leur maison de laine et dont la vie, détricotée, va être bouleversée par leur départ forcé.

Sur le fil de la vie

Quatre fenêtres ouvertes sur un quotidien tranquille. Un pot de fleur sur le rebord, un souriceau qui montre le monde à son lapin en peluche.

Voilà comment Michela Eccli, artiste multidisciplinaire mêlant les formes du tricot et du dessin, nous fait entrer dans l’histoire.

Il faut filer !

Les mots d’Alice Brière-Haquet sont simples. Mais porteurs d’une vérité lourde à porter : celle de la fuite et de l’exil. Elle file la métaphore pour nous faire vivre de manière symbolique et imagée le départ précipité et les dangers traversés pour retrouver un lieu à soi.

S’en suit une fuite en avant, le long d’un fil de vie. Un long fil rouge, qui pourrait être coupé à tout moment.

Dragon crachant du feu, arbres calcinés, radeau de fortune et traversée agitée de l’océan, toutes les étapes de ce voyage subi sont décrites jusqu’à l’arrivée dans un monde plus calme. Et la reconstruction, grâce à la solidarité des autres animaux, d’une maison multicolore.

Un hymne à la solidarité

S’il dit avec beaucoup d’humanité les souffrances de la guerre, de l’exil et de la traversée de l’océan, Au fil de… dit aussi l’entraide, les sourires et la paix retrouvée. Et c’est sans doute là la force de ce récit.

Chaque double page tisse les mots de l’autrice et les dessins « tricotés » de l’illustratrice avec finesse et tendresse. Les mots et les traits sont pesés et choisis pour transmettre beaucoup. Mais en laissant le petit lecteur donner du sens à ce qu’il voit et entend.

Un radeau improvisé

Les visages expressifs des petites souris mais aussi des animaux accueillants de la deuxième vie sont, à cet égard, très réussis. On y lit la douleur, la fatigue et la peur tout autant que l’attention, l’enthousiasme et le réconfort.

Au fil rouge abimé par le voyage, la mer et l’abandon, on va tresser d’autres bobines vertes, jaunes, bleues et parmes pour créer un tricot bigarré et chaleureux. Le dessin tissé donne ainsi du relief à l’histoire et même les aiguilles à tricoter seront mises à contribution !

La poésie se révèle un moyen idéal de dire peu tout en disant beaucoup.

Au fil de… est un petit bijou (de laine), intelligent et juste.

Pourquoi lire Au fil de… ?

Au fil de... est un album touchant qui aborde, de manière poétique et imagée, l'exil et la reconstruction d'une famille de migrants. Les mots simples d'Alice Brière-Haquet, associés aux illustrations "dessinées-tissées" de Michela Eccli, font résonner cette histoire tristement banale de ceux qui doivent, à contre-coeur, quitter leur toit pour retisser leur vie ailleurs. Un récit teinté d'espoir qui redonne des couleurs, au fil des pages, à ceux qui n'ont eu d'autre choix que de vivre ici. Et un message de solidarité joyeuse.  

Pour lire nos chroniques sur Un nôtre pays et Les ombres

Mots Tordus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal