Mots Tordus et Bulles Carrées

Pendant ce temps sur la Terre… (Oliver Jeffers)

Oliver Jeffers est un artiste complet : peintre, auteur, illustrateur mais aussi conteur et sculpteur. Il est surtout un homme plein d’humour et de curiosité. Associé au scientifique Stephen Smartt, astrophysicien, il a conçu une maquette géante, sorte de sentier de sculptures, intitulée « Our place in space » qui représente « Notre place dans l’espace à l’échelle de 591 millions à l’échelle 1 et s’étend sur 10 km. » Avec sa malice et ses illustrations colorées, il a donc tout naturellement poursuivi son travail de réflexion sur notre place dans l’espace et le temps à travers un album documentaire intitulé Pendant ce temps sur Terre…, aux éditions Kaléidoscope.

La Terre depuis l’espace

Comme Oliver Jeffers l’indique dans l’introduction de cet album :

Ce livre m’a été inspiré en grande partie par de nombreuses tentatives pour expliquer, depuis l’autre bout du monde, l’histoire du conflit nord-irlandais à des personnes qui, bien qu’intelligentes, n’y connaissaient rien et n’en avait pas grand chose à faire.

Comment expliquer à des enfants qui se chamaillent dans une voiture pour un espace de banquette que les conflits ont façonné l’Histoire et le monde, afin de leur faire changer de perspective ?

C’est l’objectif d’un père de famille qui va faire décoller sa voiture dans l’espace… à 60km/heure.

Comment prendre du recul face aux chamailleries de territoire ?

Le véhicule se transforme donc en vaisseau spatial et se lance dans un voyage qui mènera la petite famille de la Lune au Soleil puis dans tout le système solaire, jusqu’à Pluton.

Chaque étape franchie permet à la fois de prendre conscience de la distance et du temps parcourus mais aussi et surtout de la permanence des conflits sur Terre. Car nous les Terriens sommes plus doués pour nous affronter que pour faire union dans un NOUS.

Science, Histoire, Philosophie et humour

Le talent d’Oliver Jeffers est condensé dans cet album documentaire.

Ce sont tout d’abord les illustrations, colorées et drôles, qui attirent. Leur format est large et elles occupent une place importante, mettant en valeur les représentations des planètes mais aussi les expressions de visage des personnages.

Ensuite, le texte est accessible, simple sans être simpliste. Les données utilisées pour le voyage (distances, durées…) sont scientifiques et parlantes. L’auteur s’est d’ailleurs de nouveau associé à Stephen Smartt, l’astrophysicien, pour les valider.

En voyageant dans notre système solaire avec cette famille, nous remontons le temps. Du conflit nord-irlandais à la colonisation de l’Afrique, en passant par la guerre de secession ou les invasions vikings, nous découvrons ces guerres qui ont façonné notre humanité et notre monde.

Arrêt près de Mercure, soit à la fin des années 1800

Depuis toujours, l’homme a cherché soit à se protéger des autres, soit à les affronter pour envahir leur territoire. Seuls les hommes préhistoriques trouvent grâce au yeux d’Oliver Jeffers :

Pendant ce temps, sur Terre, il y a 11000 ans, vivaient moins d’humains qu’on en compte aujourd’hui en Irlande (environ 6 millions)… et ils étaient bien trop occupés à survivre pour s’épuiser à la bagarre.

Avec son humour, jamais moralisateur, l’auteur-illustrateur nous fait prendre conscience que le meilleur moyen de penser notre humanité et ses problèmes, c’est de prendre du recul. Un recul spatial et temporel. Pour faire du lien et comprendre la relativité des conflits.

Pourquoi lire Pendant ce temps sur Terre… ?

Dans cet album documentaire, coloré et drôle, Oliver Jeffers nous embarque dans sa voiture de l'espace pour nous faire prendre du recul sur notre place dans l'univers. En s'éloignant de la Terre, le père et ses enfants prennent conscience de notre histoire et des conflits qui l'ont jalonnée. De leur relativité aussi. 

Finalement, parcourir le système solaire c'est aussi revenir à nous, à ce qui fait de nous des hommes qui vivent ensemble, dans un petit coin de l'univers.

COMMANDER SUR

Pour lire nos chroniques sur A qui appartiennent les nuages ? et l’Ennemi

Mots tordus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal