Mots Tordus et Bulles Carrées

Panorama (Lilia Hassaine)

La notion de transparence est omniprésente dans notre société moderne. Si elle est un idéal positif en politique pour lutter contre les malversations et permettre, dans nos démocraties modernes, que toutes les informations soient accessibles à tous, qu’en serait-il d’une société entière construite sur ce principe ? C’est la question que se pose Lilia Hassaine, journaliste et autrice, dans son roman d’anticipation Panorama.

Une enquête en toute transparence

En 2029, face à une justice considérée comme incapable de défendre les plus fragiles, se met en place une « Revenge Week ». Alors que partout en France des victimes punissent leurs bourreaux non condamnés, Gabrielle Boca, une ancienne avocate, lance le mouvement « Transparence citoyenne ». Elle propose la grâce pour tous les actes commis pendant cette « semaine de la vengeance ». On lance des états généraux en ligne. Le gouvernement, de même que les institutions, sont réduits à des votes en ligne que la population elle-même réalise sur internet. Tout est rendu public. Les politiques sont désavoués.

Parallèlement, naissent des quartiers entiers d’habitations transparentes, qui offrent une certaine sécurité à leurs habitants.

Or, c’est précisément dans le quartier de Paxton, entièrement bâti de maisons de verre, qu’une famille, bien sous tous rapports, disparait.

Hélène, désormais agent de Protection (puisque la Police a disparu), va mener l’enquête avec Nico, son adjoint. Pour découvrir ce qui est arrivé à la famille des Royer-Dumas, mari, femme et enfant.

Et ce qu’elle va découvrir lui révélera que la transparence de ces vies en apparence parfaites est bien plus complexe et sombre qu’il n’y parait.

Une vérité glaçante

Lilia Hassaine nous offre une vision glacée et glaçante de la société moderne.

Glacée car les relations humaines n’ont plus rien de chaleureuses. Les parois de verre ouvertes aux regards de tout un chacun poussent les habitants à « jouer » leurs rôles. A ne laisser transparaitre aucune émotions négative ou trace de violence. Comme toujours dans les dystopies, la belle idée tourne au cauchemar car elle se déconnecte de l’humain.

L’autrice propose également de nombreuses critiques des réseaux sociaux, de leur omniprésence et de leur influence sur le comportement des gens. Ainsi, certaines familles en viennent à placer des produits publicitaires dans leur quotidien, visionnés par la même occasion par des touristes venus visiter ce quartier « exemplaire ».

La vision de cette société moderne est également glaçante. Finalement, le curseur de nos pratiques actuelles et de notre soif de sécurité est poussé à fond. En seulement quelques années (quelques pages dans le roman qui mènent de 2029 à 2050). L’histoire n’est d’ailleurs pas sans rappeler la série Years and years de Russell T Davies, diffusée en 2019. Ou, plus anciennement, le film The Truman Show de Peter Weir, sorti en 1998.

La réflexion qui se dégage de ce roman est bien sur la nature humaine et sur sa violence intrinsèque. Sur l’impossibilité de se connaitre soi-même également. Sur nos faiblesses, nos fêlures, comme l’autrice l’expliquait lors de sa participation à l’émission la Grande Librairie sur France 5 le 11 octobre 2023.

A cet égard, on s’attachera particulièrement aux personnages un peu marginaux tels que Lou Novak ou Miguel, qui peinent à cacher leurs colères et leurs failles.

Pourquoi lire Panorama ?

Avec son dernier roman Panorama, Lilia Hassaine nous plonge dans une société pas si éloignée de nous. La transparence y a été appliquée à toutes les strates de l'existence. Entre ses maisons aux parois de verre derrière lesquelles s'ébattent des humains soumis au regard perpétuel des voisins et cette violence métamorphosée mais omniprésente, l'autrice, qui a reçu le prix Renaudot des lycéens, se mue en enquêtrice pour écrire et questionner notre quête perpétuelle de transparence. 

Pour lire nos chronique sur The private Eye et V for vendetta

Mots Tordus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal