Mots Tordus et Bulles Carrées

D’or et d’oreillers (Flore Vesco)

En bonne aventurière des temps modernes et ancienne prof de français, Flore Vesco aime raconter des histoires empruntées aux contes anciens, pleins de sorcellerie, d’amour et de quêtes à rebondissements, mais avec des personnages forts en caractère et qui posent des questions contemporaines. Un lit constitué d’une dizaine de matelas empilés, une princesse dégoulinante et un petit pois… Cela vous dit quelque chose ? Alors oubliez tout ça et lancez-vous dans la lecture de D’or et d’oreillers. Vous y découvrirez ce qui se passe dans cette chambre et comment les jeunes filles ne cherchent pas forcément à se marier et à avoir beaucoup d’enfants.

Le lord et ses prétendantes

Lord Handerson est un jeune homme convoité. Orphelin et riche héritier, il vit dans une demeure mystérieuse à Blenkinsop Castle. Et il cherche une épouse.

Les prétendantes ne manquent pas.
Mais Mrs Watkins est bien décidée à ce que le jeune lord choisisse l’une de ses trois filles, Margaret, Maria ou May. Elle monte donc un stratagème pour être invitées dans sa demeure et y passer la nuit, avec l’espoir qu’elles réussissent le test qu’il réserve à chacune de ses prétendantes. Passer une nuit dans une chambre étrange au lit surdimensionné.

En filles de bonne famille, elles sont accompagnées de Sadima, leur femme de chambre.

Or, si chacune des filles Watkins va tenter de passer une nuit dans la chambre du Lord, ce sera sans succès. C’est même Sadima, la seule roturière, qui aura la faveur d’Adrian, le riche héritier.

Mais la femme de chambre n’est pas sotte et surtout, elle a un sacré caractère ! Curieuse et malicieuse, elle cherche à déjouer les pièges des conventions et à ne pas céder trop facilement aux avances. De plus, elle voudrait comprendre le secret qui voile cette maison. En effet, la demeure semble vivante, se métamorphosant régulièrement et semblant repousser les futures fiancées du maître des lieux…

La magie, la finesse d’esprit, le désir et l’humour seront ses armes pour déjouer les pièges tendus par cette étrange maison qui semble garder son maître prisonnier.

Un conte qui décoiffe !

Flore Vesco met en scène une réécriture du conte de la Princesse au petit pois vivifiante et moderne.

La princesse ici n’en est pas une et ce n’est sans doute pas sa délicatesse qui fera d’elle la préférée du prince ! Sadima a un esprit plein de finesse et on ne lui en compte pas si facilement. Et puis, femme moderne oblige, elle est pleine de désir et la tentation du plaisir charnel l’attise mais ne l’aveugle pas.

En cela, d’Or et d’oreillers est particulièrement contemporain. Les questions du plaisir féminin, de l’amour et du désir, se mêlent à la magie et au féminisme dont Sadima fait preuve face à Adrian mais aussi face à une force protectrice menaçante incarnée par la maison.

Les rebondissements sont nombreux et chaque chapitre apporte son lot de surprises et de retournements de situation. Le style, vif et souvent drôle, colle parfaitement avec la personnalité de l’héroïne qui veut prendre en main son destin.

L’ambiance se fait fantastique et même inquiétante au fil de la lecture mais l’humour de l’autrice permet toujours de prendre du recul. N’oublions pas que les contes traditionnels sont tout sauf doux et ennuyants ! Si Flore Vesco ne cherche surtout pas à donner de leçons par son récit, elle propose un personnage féminin libre et indépendant auquel on s’attache et que l’on encourage dans sa quête de sens et de vérité. De connaissance de soi aussi, corps et âme.

Pourquoi lire D’or et d’oreillers ?

Si Hans Christian Andersen rencontrait Jane Austen et qu'ils faisaient éclater les conventions sociales et amoureuses ? Au-delà des références littéraires et de la réécriture du conte, D'or et d'oreillers est un récit énergisant et drôle qui donne vie à une héroïne en quête de liberté et d'indépendance en amour. Secrets, mystères, magie et sensualité sont les maîtres-mots de ce roman moderne de Flore Vesco qui embarque autant qu'il questionne. A mettre entre toutes les mains adolescentes et plus !

Prix Sorcières 2022

Pour lire nos chroniques de Premier rôle et Tête de chien

Mots Tordus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal